AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

 

 1. CONTEXTE N°1 ♦ Le pacte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
P N J
● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
avatar

l'Imaginarium

✗ âge : 23
✗ messages : 187
✗ humeur : Lunatique.
✗ bla bla : Bouuuuuuuuuh ! à vous tous ! « Infiniment déterminée à faire avancer le forum. Je suis donc très disponible, genre, 10 heures sur 24 et sept jours sur sept et à votre écoute. :D En ce qui me concerne, je n'aime pas râler sur les membres, genre, pour leur manque d'activité, je suis assez timide mais faîtes pas gaffe ! »

MessageSujet: 1. CONTEXTE N°1 ♦ Le pacte   Ven 1 Avr - 18:17

l'IMAGINARIUM


Le pays merveilleux.

introduction



Au théâtre, la pièce baptisée L'Imaginarium voyage à travers le monde entier et cache derrière ses rideaux en velours vert un miroir magique. Autrefois, l'objectif de ce miroir éponyme était de permettre aux spectateurs un plaisir inhabituel grâce à la simple traversée de l'aluminium. Ainsi, toute l'imagination du spectateur, son univers et sa personnalité, devenaient un décor dans un monde qui n'appartenait qu'à lui. La source d'inspiration faisait tellement renforcer sa passion qu'il en sortait tout extasié, complètement sourd et inouï face à la réalité. Car ce qu'il avait découvert derrière le miroir était tout sauf réel : fruits gigantesques, sacs remplis de plus d'un milliard de livres sterling, ciel humide, nuages blancs et moelleux, et bien plus encore pour illuminer ses pupilles, ou pour retourner en enfance... C'était donc un monde imaginaire qui cache aujourd'hui encore les pires réalités de la vie. Le prix de cette expérience était tellement ridicule qu'à chaque apparition de l'Imaginarium, les spectateurs profitaient pour passer au-dessus de la petite scène, découvrant ainsi les derrières du miroir. Les comédiens étaient-ils trop timides pour interdire l'accès de tous à l'Imaginarium ? Quoiqu'il en eut été, le spectacle obtenait un succès enivrant. Mais au-delà des limites inexistantes, il était conseillé de ne jamais passer à plusieurs à travers le miroir. A cette époque, c'était comme croiser un chat noir, ou réclamer le Diable. Nous ne sommes là qu'à la fin du XIXème siècle.


Mais qui est Parnassus ?

développement



Il y a plus de trois cents ans, un vieux mage attiré par l'immortalité paria avec le diable. On l'appelait le Docteur Parnassus et il était le sujet de la pièce théâtrale. Suite à son pari il gagna l'immortalité et vécut des centaines d'années. Tant d'années, jusqu'au jour où il rencontra l'amour, alors inaccessible en raison de sa vieillesse. Alors de nouveau, il décida de tenter le jeu avec le Diable, persuadé d'avoir sous la main une espèce de lampe magique capable d'exaucer n'importe quel souhait. Sa jeunesse fut donc échangée contre son immortalité, mais à une condition : le jour où sa fille aura seize ans, elle devra être la propriété du Diable.

Amour et bonheur régnaient dans ce petit pays, enjoué par l'Imaginarium qui, cependant, s'éteignait à petits feux, pour plus tard disparaître du quotidien. Seulement un an après leur mariage, le Docteur Parnassus devint le père de Valentina, portrait exact de sa mère qui mourut dès sa naissance. Malgré cette période de désolation suprême, le Docteur Parnassus n'oublia pas son pacte avec le Diable. Jamais le temps n'allait corriger ses blessures ; c'était le temps lui-même qui le menaçait davantage.

C'est un jour d'hiver que le Docteur Parnassus s'engagea dans un énième pari pour sauver sa fille des griffes du Diable : celui-ci, pour gagner, devra réunir par la complicité de ses démons (métamorphosés en clowns, diablotins et autres charlatans) au moins cinq personnes dans son antre ; quant au vieux dramaturge, il aura lui aussi le devoir de réunir plus de cinq personnes de son côté, mais il faudra les sauver des yeux du Diable... Des choix, des choix et des choix, mais était-ce raisonnable ?


Ne pariez jamais avec le diable. - Oh, si...

à présent...



Diable sait qu'il ne faut pas se prétendre immortel si l'on abuse des dangers de la vie. Désormais, quelques années se sont écoulées, Parnassus est mort et le diable s'amuse à rencontrer ses proies pour les entraîner en Enfer. Néanmoins il semble avoir laissé derrière lui un contrat bien mérité...

La présence d'une Valentina ambitieuse étant davantage rare, plusieurs artistes, acteurs et magiciens continuent l’œuvre de Parnassus dans la roulotte où se cache le miroir. C'est leur seul refuge ; l'Imaginarium est donc le seul moyen de mendier et de remplir le quotidien dans ce riche pays qu'est l'Angleterre. Les dés étant lancés, c'est à vous de manipuler vos pions.



ⓒ Copyright
The Imaginarium of Doctor Parnassus
Réécrit et rédigé par Noodle
Image sur weheartit.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zerith.skyrock.com/
 

1. CONTEXTE N°1 ♦ Le pacte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'IMAGINARIUM ☜ :: INTRODUCTION
 :: ..au commencement
-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit